Triangle Dramatique de Stephen Karpman et son corolaire le triangle thérapeutique

Dialogue Coach explique le Triangle infernal de Stephen KARPMAN (ou triangle de Karpman) comme suit.

Avez-vous déjà eu l’impression de vivre avec certaines personnes qui vous sont proches dans le milieu professionnel, familial, amical, les mêmes scènes de vie, un peu comme si vous les aviez déjà enregistrées ? Et vous pensez : « c’est toujours la même chose. ..il/elle ne m’écoute pas, ne me comprend pas, n’observe pas…etc. » Vous êtes la Victime.
A contrario, vous vous dites et vous le faites sentir à l’autre avec un air méprisant. « il/elle ne comprendra jamais rien, il/elle est arrivé(e) à son seuil d’incompétence, il/elle n’a pas de délicatesse, …etc. » Vous êtes le Persécuteur.
Avez-vous rencontré des personnes « victimes » d’autres qui les « persécutent » les «méprisent», les « dédaignent » et vers lesquelles vous vous précipitez pour les sauver ? (même si elles ne vous le demandent pas mais vous insistez). Vous êtes le Sauveteur.
C’est ce jeu (représenté sous la forme d’un triangle) que Stephen KARPMAN décrit comme un jeu qui se joue à trois, avec la possibilité d’interchanger les rôles en fonction des personnes avec qui vous êtes, de l’environnement dans lequel vous évoluez.
(1968 / Analyse Transactionnelle)

Le Persécuteur dénigre, critique négativement, dévalorise, insulte, agresse…
La Victime rencontre des personnes qui lui en veulent, qui cherchent à lui nuire…
Le Sauveteur « impose » son aide à qui veut bien être victime ou pas…
Triangle Kapman Thérapeuthique sortir des relations toxiques


Dans ce jeu, chaque rôle est indispensable aux deux autres, nourrit les deux autres. Il semblerait que certaines personnes (vous, moi, les autres) vivent jusqu’à 90% de leur temps dans un ou plusieurs de ces rôles. Elles passent donc une grande partie de leur vie à critiquer négativement, à se plaindre et à « sauver » les autres.
C’est un triangle infernal car quel que soit le rôle par lequel on y entre on finit irrémédiablement en victime …
Comment échapper à ce jeu ?
Prenez conscience de l’importance de cette manière d’être et remplacez les relations « dramatiques » par des relations plus productives, plus authentiques tout d’abord en apprenant à décoder ce jeu chez vous et chez les autres en vous interrogeant avec simplicité et bienveillance : Est-ce que je joue souvent à ce jeu ? Dans quel rôle suis-je ? Est-ce que j’affectionne un rôle plus particulièrement?… Etc.

triangles Kapman et thérapeuthique

A la place de ce jeu infernal, cercle vicieux déservant tous les acteurs, nous pouvons en sortir en utilisant le triangle thérapeutique….
On sort des jeux relationnels en se raccrochant aux vrais Moi que nous sommes (Analyse Transactionnelle, Adulte, Parent, Enfant).
Le créateur prend le rôle de la victime, il choisit comment il veut (ré)agir aux évènements qu’il ne contrôle pas toujours. Assumer ses choix : de choisir et de décider et les effets qui en découlent.
Le challenger prend le rôle du persécuteur. il facilite l’apprentissage et le développement du créateur.
Le coach qui prend lui le rôle du sauveur, v juste poser des question en ayant confiance dans la puissance du créateur pour avoir et trouver ses solutions. Il laisse l’autre en responsabilité et accompagne si le désir ou besoin est présent.

Le triangle des 3 P explique les postures possibles à mettre en face.

Triangle es 3 P, kapman infernale

Exemple …

JeuAdulte
Lui, victime
je suis partant pour venir avec toi mais je n’y arriverais jamais. Je ne suis pas sportif pour un sous et n’y arriverais pas
Vous, sauveur et persécuteur
mais si, viens, tu verras, on va t’aider et te porter ce qu’il faut pour que tu y arrives. Tu verras c’est génial, en plus si tu ne viens pas, c’est vraiment les b.. pour nous tous ; tu ne peux pas nous faire ça !
Vous, permissif et protecteur
Quelle serait la meilleure solution pour toi si tu as envie de venir ? je suis certain que tu peux trouver une solution et compter sur nous si besoin.
Lui
Mais comment tu veux que je fasse cela ?
Vous, persécuteur
t’es vraiment trop nul, tu l’as déjà fait et tu sais très bien le faire. Tu es très bon là dedans alors arrête de te plaindre !
Vous, Puissance et protecteur
Qu’attends tu de moi ?
Comment vas tu t’y prendre ? As tu déjà fais de tels projets ?
Ce modèle et cette posture sont des outils utiles à mon coaching ainsi que dans les médiations que j’assiste.
Confiance sérénité force ... puissance permission et protection

Une réponse sur “Triangle Dramatique de Stephen Karpman et son corolaire le triangle thérapeutique”

  1. Très intéressant ces triangles en miroir qui donnent des pistes pour sortir du triangle de Karpman, en invitant la victime à trouver une nouvelle posture créative et ainsi toute sa puissance, le sauveur en accompagnant sainement par une posture de coach qui permet et le persécuteur à apporter sa protection dans un rôle de challenger. Les rôles de chacun ne sont pas uniformisés mais complémentaires dans des rapports adultes.
    […]
    SR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *