Corps – Esprit

J’ai entendu ce matin dans une méditation de « Santé Parfaite » une métaphore parlant de la relation corps esprit (ou corps mental) qui m’a bien plu. Je vous la partage.

Imaginez que vous êtes sur un chemin et que soudain un serpent apparait devant vous. Vous allez vous raidir, prêt à bondir ; votre cœur va s’accélérer, p^rêt à pomper le sang nécessaire à une course effrénée ; vous allez être hyper concentré sur l’animal afin de suivre voir d’anticiper le moindre de ses mouvements … ou intentions.
Tout votre corps va s’adapter à ce serpent que vous craignez et/ou dont vous craignez les effets et les réactions.

Corps Esprit Mental résolution émotionnelle

Imaginez maintenant que vous soyez un chercheur, en poste depuis quelques années dans le vivarium du Musée d’Histoire Naturelle du Jardin des Plantes de Paris. Vous avez là assouvit votre passion : étudier et élever des reptiles de tous les pays, pouvoir les comprendre et vous en occuper … Essayez d’être cette personne qui a réalisé son rêve. Vous vous promenez sur un chemin pendant le WE et soudain, un magnifique spécimen rare apparait à quelques pas devant vous. Sentez ce que devient votre corps. La passion et le désir vous animent. Votre corps se détend, votre attention n’a d’égal que votre sérénité. Vous savez exactement ce qu’il va faire. Vous avez juste à profiter de ce spectacle que peu de vos confrères ont pu jouir ! car il s’agit bien là de jouissance !

Nous percevons avec ces 2 récit du même animal sur un même chemin à quel point l’état d’esprit de l’acteur influence ce qui se produit dans son corps. Or notre corps est là pour vivre, pour être en bonne santé. Le premier acteur va lui envoyer du stress et de la contrainte ; le second le relaxe et lui offre même un plaisir inespéré.

Je ne vous parlerais pas ici de ce qui est secrété dans le corps ni des effets physiques, physiologies ou psychologiques qui peuvent en découler. Je vous laisse juste apprécier que nous pouvons décider de ce que nous envoyons à notre corps. Nous pouvons décider ce que nous faisons vivre à notre corps.

  • Quelle attitude avons nous vis à vis du « nouveau », de la colère d’autrui, de ce Covid 19 … ?
  • Comment gérons nous le flux d’informations multi-formes qui nous arrive : des 5 sens bien entendu (odeurs, visions, touchers, ressentis physiques, goûts) mais aussi aux niveaux plus larges, plus globaux, énergétiques, spirituels, … Quelles « traduction » en offrons nous à notre corps.

Je vous rappelle en plus que le cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’il vit « réellement » et ce qu’il pense …
d’autant plus inspirant !

Voilà pour ma pensée du jour

Voir plus de détails sur ce que je fais en médiation, en énergétique et en coaching.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *